Nouvelle Zélande – L’île du sud

Second road trip de notre tour du monde, nous avions hâte de découvrir la Nouvelle Zélande. Après avoir parcouru l’Australie en van, nous avons testé un autre type de road trip, cette fois ci en combinant la voiture et la tente. Nous avons choisi un mode plus économique, la location de van en Nouvelle Zélande étant bien plus élevée qu’en Australie à notre goût.
Nous avons donc traversé le pays durant un mois et ce fût jusqu’à ce jour, l’un des plus beaux voyages que nous ayons fait, les paysages néozélandais étant particulièrement spectaculaires.

C’était également pour nous l’occasion de découvrir les décors des mythiques trilogies de Peter Jackson, Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit ! Étant de véritable fans de l’œuvre de Tolkien !

Nous vous présentons donc ici notre itinéraire et nos conseils en espérant vous aider au mieux !
Vous pouvez retrouver ici notre article sur l’île du nord

CAMPING

Comme expliqué plus haut, nous avons choisi de faire du camping en tente afin de faire des économies. Parcourant la Nouvelle Zélande en Février, cela reste très confortable, les températures étant chaudes. Nous n’avons pas eu de nuit très fraîche, excepté dans le sud près de Te Anau, où pendant la nuit nous avons atteint le 2 degrés.

Nous vous conseillons de vous équiper avant de partir en Nouvelle Zélande, les prix étant souvent plus élevés dans le pays. Ne pouvant faire ainsi, nous avons acheté tout notre matériel sur place, entre Katmandou (spécialistes mais très cher) et Warehouse (Bad gamme mais pas cher)

Notre matériel :

  • Tente quatre places 100$
  • Duvet 39$
  • Chaise pliante 15$
  • Table pliante 19$
  • Glacière 30$
  • Tapis 214$

Conseil

Si vous souhaitez revendre votre matériel de camping comme nous à la fin de votre séjour, prenez-vous y à l’avance sur la page Facebook des français en Nouvelle Zélande ou d’autres pages de la sorte.

La traversée des îles

Pour passer d’une île à l’autre vous pouvez bien entendu prendre l’avion, mais la plupart des voyageurs utilisent le ferry.

Celui-ci part de Wellington pour Picton en reliant les deux villes en 3h. Plusieurs compagnies se partagent la traversée. Pour notre part nous avons choisi Interislander. Une des moins chers mais dont les prestations sont de qualités. À bord nous avions un restaurant-self, un bar, largement la place malgré la foule et il était évidemment possible de sortir sur le pont admirer la vue.

Traversée avec sa voiture

Pour ceux qui prennent la voiture vous pourrez passer la traversée dedans. Faites cependant attention car toutes les compagnies ne permettent pas la traversée.

Nous avons dû rendre notre voiture avant d’embarquer (sur le parking du ferry) et reprendre une voiture en arrivant (avec la même réservation bien entendu). Cela nous a fait faire des économies car embarquer à bord du ferry avec une voiture coûte évidemment plus cher. Néanmoins, à aucun moment lors de notre réservation la compagnie nous a prévu que nous ne pourrions faire la traversée avec la voiture, tant bien même que nous prenions la voiture au nord et la déposions au sud et cela a été un peu compliqué avec toutes nos affaires (oreillers, tente, duvet, glacière…) en plus de nos deux sacs à dos.

Sachez que Picton n’a rien d’attrayant, la ville est minuscule, vous n’y trouverez qu’un subway, même pas de quoi faire des courses. Nous avons donc directement pris la voiture et avancé vers notre première étape sur l’île du sud.

Abel Tasman Park : 3 jours

Le parc Abel Tasman est l’un des spots de baignade les plus connus en Nouvelle Zélande, même si l’eau est très fraîche les plages y sont agréables. Ce serait d’ailleurs le lieu où il fait le plus beau dans le pays.

Le parc se visite à travers divers treks. Vous pouvez dormir dans le parc et le traverser donc entièrement d’un bout à l’autre endormant dans les différents campings ou dormir à l’extérieur et utiliser des bateaux taxi afin de vous rendre plus loin dans le parc.

Que faire

Le trek De Anchorage à Marahau 12km (6h)
Marahau est un des points les plus traversés, se trouvant à une des extrémités du parc, juste à côté du logement que nous avions réservé. Alors que Anchorage offre une des plus belles vues sur le parc, avec une magnifique plage. Ce joli trek permet de découvrir de jolis points de vues, plages, et forêts d’Abel Tasman.
On vous conseille de prendre un bateau taxi (il y a beaucoup d’agence autour du parc) nous avons réservé un jour avant sur internet avec Aqua Taxi Abel Tasman, qui nous a donc déposé au cœur du parc sur la plage d’Anchorage. Nous sommes revenus à pied en faisant diverses pauses tout au long de la journée.

  • Stilwell Bay
  • Cleopatras Pool…

Prix : 37$/personne pour le taxi

Tour en kayak
Pour notre deuxième journée dans le parc et afin d’en découvrir de nouvelles facettes, nous avons choisi de louer un kayak depuis Marahau et de naviguer en nous éloignant du rivage pour voir les îles qui nous faisaient face la veille.

  • Adele Island
  • Fisherman Island

On ne vous dira pas que ça n’était pas fatiguant, c’était très fatiguant, mais cela nous a montré un tout autre aspect du parc.

Prix : Location de kayak à la journée en liberté, 8h30-16h (dont 1h d’explication) 80$/personne avec Kahu kayak. Ils prêtent un sac étanche par kayak et peuvent fournir le lunch pour quelques dollars en plus.
Possible aussi de faire un tour avec un guide ou de louer le kayak jusqu’à 5 jours si l’on veut rallier Apple Tree beach.

Où dormir

The Barn backpacker : L’un des meilleurs campings qu’on ai fait en Nouvelle Zélande, adapté aux tentes et campervans. Ils proposent également des tentes aménagés avec lit ou cottage. Vous y trouverez une belle cuisine, plein de douche, un coin télé… à 2 min à pied du début du parc donc parfait.
Ils aident même pour les resa d’activités (bateau taxi, kayak…)
Prix
: 24$ la nuit / terrain pour tente

Nous avons apprécié visiter Abel Tasman mais à moins de :

  • Payer très cher (en prenant plein de bateaux taxi)
  • De dormir dans le parc et de faire du camping (nous ne voulions pas porter nos sac de 9kg chacun toute la journée)
  • Où de tout visiter en kayak (une journée nous a assez fatigué)

Il est difficile de visiter entièrement le parc. Nous l’avons trouvé agréable mais avons été un peu déçu, peut être parce que nous avions passé quelques semaines en Australie et y avons découvert les plus belles plages qu’on ai vu jusqu’ici ou à cause des trois solutions citées précédemment que nous n’avons pas voulu suivre.

En tout cas, sachez qu’il est également possible de louer aux alentours du parc du matériel de camping 20$ la tente par exemple (prix par jour et par personne)

Abel Tasman – Punakaiki : 270 km

Punakaiki – 2 jours

Ce fût une des belles surprises de l’île du sud, car on ne s’attendait pas à ce que l’endroit soit aussi joli, même si c’est petit et qu’on peut tout faire en une journée, on vous conseille de passer la nuit ici, pour vraiment en profiter.

Que faire

Pororari river track

Il s’agit d’un très joli trek qui longe une rivière. Vous pouvez vous y baigner, l’eau est très fraîche mais claire et avec la chaleur en été agréable. Le parcours du trek est lui très sympa, on ce serait cru dans Jurassic Park à certains moments, tant la faune était impressionnante !

Pancakes rocks

Surnommés ainsi de part leur forme, puisqu’il s’agit de rochers plats empilés les uns sur les autres, ce qui attirent les foules ici se sont les vagues qui se fracassent sur ces roches et forment un véritable spectacle.
Une petite promenade a été aménagée tout le long pour admirer les Pancakes rocks sous toutes leurs formes.

Punakaiki – Hokitika : 80 km

Hokitika – 1 jour

Hokitika est un immanquable pour qui visite le sud de la Nouvelle Zélande, la couleur de ses gorges est très réputé et on avoue avoir fait une halte ici juste pour ça !

Que faire

Les Gorges d’Hokitika

Comme expliqué vous y trouverez une eau turquoise ou grisâtre lorsqu’il a plu, un très beau pont suspendu et la forêt qui entoure tout le site.

Lake kaniere walkway

Une très jolie surprise une fois encore, car cette promenade n’était pas prévue, nous n’en avions jamais entendu parler et sommes tombés dessus par hasard.
Il s’agit d’une magnifique forêt, tellement belle qu’on avait l’impression d’être dans un conte de fées. Tout était parfait, les arbres, la mousses, la rivière… vraiment féérique.
Vous trouverez un petit chemin balisé qui traverse la forêt qui semble avoir été figée dans le temps, comme ci personne n’était jamais venu avant nous ! C’était très impressionnant. La balade vaut vraiment le coup et est parfois un peu raide mais adaptée à tous. Nous avons marché environ 1h jusqu’au premier belvédère puis avons fait demi tour bien que le trek continue apparement et dure 3h rien qu’à l’aller si on veut faire tout le tour du lac.

Où Dormir

Linksview Holiday park Hokitika : C’est l’un des plus mauvais camping qu’on est testé. Il n’est pas du tout adapté aux tentes, le sol est caillouteux et donc particulièrement dur. Mais on y trouve un salon/cuisine confortable et neuf.
Prix
: 30€ la nuit pour deux avec une tente

Hokitika – Franz Josef Glacier : 130 km

Franz Josef Glacier – 2 jours

Le glacier Franz Josef est un des plus connus de la région et se visite de différentes façons. Il y a plusieurs treks à faire, un très long et l’autre beaucoup plus court qui en montre l’essentiel. Certains le survole aussi en hélicoptère, on les attend survoler la zone au petit matin…

Le trek le plus court

Nous avons opté le plus petit qui permet de se rapprocher à 750 mètres du glacier. Il traverse une petite forêt puis longe de jolies petits cascades. Sympa à faire mais pas magique, le glacier ayant beaucoup fondu. Sachez que ce petit trek est très fréquenté, allez-y tôt si vous ne voulez pas y voir trop de monde.
En cas de mauvais temps les nuages descendent très bas et peuvent brouiller la vue sur le glacier.
Conseil : Se garer au Franz Josef glacier car park skydive, aux portes du début du trek.

Glacier fox

Moins connu que le glacier Franz Josef, nous avons pourtant largement préféré son petit trek d’une heure, beaucoup plus beau que celui du glacier Franz Josef ! On y croise de belles cascades, une jolie rivière et surtout le lac devant le parking au tout début, d’un bleu azur stupéfiant !
Par contre, une fois encore on est débouté par le glacier qui a davantage rétrécie que le Franz Josef ! D’où le fait qu’on y croise beaucoup moins de monde.

Où dormir

Top 10 Holiday Park : Nous avons souvent utilisé cette chaîne de camping et avons rarement été déçu.
Prix
: 26$/nuit

Franz Josef Glacier – Wanaka : 130 km

Wanaka – 2 jours

Ah la charmante ville de Wanaka… On aurait pu y passer des jours à ne rien faire… Tout d’abord parce que la ville est charmante, pleine de petits restaurants, d’activités sportifs et offre des températures très agréables et un fort ensoleillement, en tout cas lorsqu’on y était.

Que faire

La route depuis Franz Josef

Premièrement il faut admirer la route depuis le nord de la côte qui est juste à couper le souffle ! On vous met au défit de ne pas vous arrêter toutes les 5 minutes pour admirer le panorama sur les bords du lac Wanaka !

L’arbre de Wanaka

Symbole de la ville, cet arbre dont les racines sont plongées dans l’eau du lac Wanaka, offre aux visiteurs un souvenir mémorable, bien qu’assez simpliste à première vue, il est vraiment charmant et d’ailleurs les paysages aux bords de ce lac le sont également. Vous le trouverez près du centre ville au bord du lac (là où un attroupement de touristes fait un tas de photo)

Roys Peak Track

L’un des nombreux trek à faire dans les environs de Wanaka, nous n’avons pu le faire en raison d’un planning chargé, mais il est recommandé par nombres de blogs et offre une très jolie vue sur le lac.

Où manger

Big Fig : On a essayé de se faire le plus souvent à manger nous même dans les campings pendant ce voyage en Nouvelle Zélande, mais impossible de passer à côté de ce restaurant à l’esprit cantine, juste délicieux et à un très bon rapport qualité-prix. Chaque jour de nouveaux plats tout fait maison sont proposés. Vous choisissez la taille de votre assiette puis 4/5 ingrédients (patates douces, gratins, légumes…)
Prix
: 10, 18 ou 25$ l’assiette.
Conseil : Allez-y tôt il y a peu de place.

Où Dormir

Wanaka top 10 Holiday : On a pu y louer des ustensiles de cuisines (la cuisine en elle même en étant dépourvue) il y avait également une piscine ouverte pendant la haute saison. Le camping était cher mais très bien placé au cœur de la ville.
Prix
: 40$ par nuit

Wanaka – Lac Tekapo : 200 km

Lac Tekapo – 4 jours

S’il y a bien un endroit à ne manquer sous aucun prétexte en Nouvelle Zélande, c’est celui-ci. Il y a beaucoup à voir, à faire et de quoi repartir avec des souvenirs plus magiques les uns que les autres. D’ailleurs, on en a vu plus d’un n’aller qu’à cet endroit, c’est quand même dommage, mais c’est vrai que c’est le lieu qu’on a le plus aimé en NZ !

Que faire

Trek du Mont John

Un très beau trek offrant des paysages variés du lac Tekapo, à l’image de ce merveilleux pays. 1h de montée mais très accessible, en partance du camping Lake Tekapo Holiday Park et offrant à son sommet une magnifique vue sur le lac Tekapo d’un bleu azur saisissant dû aux sédiments qu’il contient ! Il est possible de redescendre en 30min par le même passage ou de faire la grande boucle avec 2h de marche en plus en redescendant de l’autre côté et en longeant le lac, ce que l’on vous recommande fortement !

Le lac Pukaki

Le lac Pukaki se situe à quelques kilomètres du lac Tekapo, il n’est nullement besoin de changer de logement pour l’admirer. Sa couleur est encore plus impressionnante que celle du lac Tekapo, on ne peut que tomber sous le charme. Nous avons suivi le sentier qui longe une partie du lac pour le découvrir de plus près, certains s’y baignaient même !

Voir les célèbres lupins

Beaucoup connaissent les lacs Pukaki et Tekapo par les photos qu’on en voit sur Instagram et qui les montrent entourés de hautes fleurs violettes, roses ou blanches. Il s’agit de lupins qui ne sont visibles qu’entre décembre et mi-janvier. Nous les avons donc raté, étant en février, mais ils ont l’air d’embellir encore plus cet endroit magnifique !

Le champ de lavande

Nous sommes tombés un peu par hasard sur ce joli champ de lavande à quelques kilomètres du lac Pukaki et qui est tenu par une famille.
Ici tout est fait pour prendre des photos, les propriétaires ont mis à dispo plein d’accessoires : Banc-balançoire, chaises, tracteur violet…
Prix
: 5$ l’entrée, on vous conseille de profiter des bonnes glaces artisanales qu’on y trouve, pas données mais délicieuses 8$ tout de même.

Hooker Valley Trak

Ce trek particulièrement agréable est très facile et vraiment accessible. Il débute à Mont Cook Village et se termine sur un lac gelé où on peut voir encore quelques glaciers presque fondus, au pied du Mont Cook.
Il faut ensuite faire demi-tour pour retourner au Mont Cook Village, où votre voiture vous attendra au parking. Le trek permet de traverser plusieurs ponts suspendus, d’avoir des points de vues superbes sur le Mont Cook et d’y voir une nature foisonnante, ce fût l’un de nos treks préférés !
Cela nous a pris 3h aller-retour

Admirer les étoiles

Le ciel du lac Tekapo fait partie de l’une des cinq réserves de ciel étoilé au monde. Ces réserves créées pour protéger le ciel de la pollution lumineuse, sont de véritables aubaines pour admirer les étoiles ! Vous trouverez même un observatoire sur le sommet du Mont John.

Où dormir

Lake Tekapo holiday park : Ça n’a pas été notre meilleur camping, mais on avait une belle vue sur le lac Tekapo, c’était idéal pour faire le trek du Mont John et la cuisine ainsi que la salle de bain étaient très propres. Le point noir c’était le monde ! Le camping était vraiment plein et l’accès à la cuisine était donc parfois compliqué. Une fois encore elle était dépourvue d’ustensiles mais le camping nous a prêté un kit complet gratuitement.
Prix
: 46$ la nuit pour un terrain pour tente

Lac Tekapo – Queenstown : 250 km

Queenstown – 2 jours

Surnommée la ville la plus sportive du monde, vous trouverez de quoi occuper vos journées ici ! En dehors de ça, le centre de Queenstown est agréable, fleurie et plein de petites boutiques et restaurants sympas, un retour à la ville en douceur donc, après avoir quitté les merveilleux paysages de Nouvelle Zélande.

Que faire

Promenade dans le centre

  • Longer la Marine Parade au bord du lac, qui regorge de restaurants et d’agences pour réserver les diverses activités de la ville
  • Le marcher chaque samedi sur les berges jusqu’à 17h

Faire de la luge

L’été la station de ski qu’est Queenstown est tout aussi amusante. Un téléphérique vous permet de grimper sur un des points culminants de la ville et de redescendre en luge.

Où manger

Bella Cucina : On a adoré ce petit restaurant italien à l’ambiance tamisée et à la carte limitée. Un délice pour nos papilles !

Fergburger : Impossible de faire l’impasse sur le meilleur burger néo-zélandais ! Proclamé comme tel à de nombreuses reprises, on ne pouvait visiter Queenstown sans croquer une bouchée d’un de ces burgers, qui méritent bien leur réputation, on doit l’avouer !

Ma boulangerie : Si la France commence à vous manquer, rendez-vous ici pour une vrai croissant, un bon pain au chocolat, voir le must UNE BAGUETTE ! Cette boulangerie (ou on peu manger sur place) est tenue par des français et on s’y est régalés !

Où dormir

Queenstown Lakeview Holiday Park : Sans doute le camping le moins intimiste qu’on ai fait ! On est littéralement les uns sur les autres, les terrains étant extrêmement petits. Néanmoins, c’est le prix à payer pour être vraiment bien placés puisque le camping est en plein centre ville, à deux minutes à pied des rues commerçantes et de toutes les activités !
Prix
: 55$/nuit pour un emplacement tente.

Wyndham Garden Queenstown : Un joli hôtel 4 étoiles sans chichi et offrant un parking gratuit, à deux pas de l’aéroport.
Prix
: 100$/nuit pour une chambre double

Queenstown – Milford Sound : 280 km

Milford Sound

Vous remarquerez que nous n’avons pas vraiment fait les choses dans l’ordre entre Wanaka, le lac Tekapo, Milford Sound et Queenstown, mais tout s’explique par la formation géographique de la Nouvelle Zélande. Bien que les Milford Sound semblent plus proches géographiquement de Wanaka, il faut obligatoirement passer par la ville de Queenstown pour y aller. Nous en avons donc profité pour visiter Wanaka et Queenstown (qui ne sont pas des essentiels à voir en NZ), les distances étant assez longues à parcourir entre le lac Tekapo et les Milford Sound.

Comment visiter les Milford sound

Nous avons choisi de faire une croisière (l’activité principale de la région) avec Juicy, qui offrait les prix les plus compétitifs, en sachant qu’à peu de chose près tous les tours sont les mêmes, parfois vous avez de la nourriture en plus… Tous les bateaux partent du même ports, près de l’aéroport Milford Sound. Certains choisissent de faire une excursion à la journée depuis Queenstown, les logements étant peu nombreux près des Milford Sound.

Honnêtement nous avons été déçus, avec tous les paysages merveilleux qu’on a vu en Nouvelle Zélande, on a pas trouvé ces fjords particulièrement remarquables… Certains disent qu’ils sont bien plus beaux lorsqu’il pleut, nous nous avions un grand ciel bleu…

Prix : 49$/personne pour 2h de navigation à la première heure 8h55 (Pensez à réserver à l’avance)

Les randonnées à faire autour (sur la route entre Milford Sound et Te Anau)

  • Cascade Creek : 45 min de balade dans une jolie forêt sur un terrain balisé, qui mène tout droit sur un petit lac.
  • The chasm : Balade d’environ 20 min aller-retour depuis le parking et qui débouche sur de belles cascades.
  • Mirror Lake : Un arrêt de 5 min suffit pour admirer ce joli lac qui fourmille de canards bleus !
  • Pops View : À ne pas manquer, un arrêt qui permet d’admirer une magnifique vue sur la vallée !
  • Te Anau : La « ville » la plus proche des Milford Sound, tout de même à 118 km, qui permet de se restaurer et si le temps le permet de faire une petite balade autour du lac.

Prenez un moment pour admirer les étoile pendant la nuit, le ciel est totalement dégagé dans cette région, on garanti un moment magique.

Bon à savoir : Nous avons parcouru la Nouvelle Zélande sur tout le mois de février et les Milford Sound sont sans aucun doute les lieux les plus froids qu’on ai visité. Malgré le grand ciel bleu, nous n’avons pas dépassé les 18 degrés la journée et avons frôlé les 0 la nuit. Il y faisait vraiment très froid par rapport au reste de la Nouvelle Zélande où nous avons eu des températures très douces, voir bien chaudes pendant tout le mois passé là bas.

Où dormir

Knobs Flat : À 50 km des Milford Sound, c’était le camping idéal pour visiter la région. Il y avait peu de terrain, mais du coup nous avions de l’espace. La cuisine était également petite mais équipée, ce qui était primordiale pour nous.
La jeune fille à la réception nous a donné plein de conseils et était vraiment très drôle. Malgré le côté très rustique de ce camping, nous avons donc passé un bon moment.

Au final nous avons adoré l’île du sud, on avoue qu’on l’a légèrement préféré à l’île du nord, après réflexion (on s’arrêtait toutes les 5 minutes, donc ça n’est pas pour rien…) Entre les champs jaunis, le Mont Cook, les lacs et treks par dizaine que nous avons fait, nous avons vraiment été charmés par cette île.
Nous sommes ravies de notre itinéraire et avons pu faire chaque étape qui nous tenait à cœur. On espère donc qu’il pourra vous inspirer et vous aider à programmer le votre !

Publié par

Soon The Road

Soon the road c’est une histoire d’amour, celle d’Océane et Souhel, deux fous de voyage qui se sont bien trouvés. Nous partageons avec toi nos récits de voyage, nos astuces et nos coups de coeur, dans l’espoir de pouvoir t’aider à préparer tes futurs aventures et de te faire un peu voyager à travers les nôtres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s