Préparer son voyage au Japon

Le Japon, un pays moderne qui peut sembler à des années lumières d’autres pays asiatiques qui ne sont pourtant pas si loin de ses frontières… Ce pays nous faisait envie depuis un bon bout de temps et c’est donc tout naturellement que nous l’avons mis au programme de notre tour du monde !

On peut dire que la culture japonaise a bercé notre enfance à coup de dessins animés, livre, jeux et autres mangas…

Néanmoins, on avait entendu parler qu’il n’était pas toujours simple de se repérer dans ce pays si peu anglophone. Les panneaux parfois écris exclusivement en japonais (même si c’est rare) n’arrangent pas toujours les choses. Voici donc nos petits conseils afin de vous aider à mieux organiser votre voyage au Japon.

Point météo

Printemps : Beaucoup de voyageurs souhaitent se rendre au Japon pendant la floraison des cerisiers

Se faire comprendre

C’est un fait, l’anglais n’est pas très répandu au Japon. Bien entendu dans les lieux touristiques, gares, aéroport… il y aura toujours un employé anglophone, néanmoins si vous demandez votre route à un passant ou que vous commandez dans un restau de quartier vous risquez fortement de tomber sur quelqu’un qui ne comprend pas un traitre mot anglais. Cela ne nous a empêché en rien de nous faire comprendre, avec un peu de patience, de bonne volonté et de débrouille on finit toujours par se faire entendre et il faut dire que les japonais font tout pour nous aider.

Santé

Aucun vaccin en particulier n’est demandé pour aller au Japon.

Sachez que l’eau y est potable (après des mois en Asie, on peut se poser la question…) Les restaurants servent d’ailleurs de l’eau gratuite (tout comme en France) qui provient du robinet.

Se déplacer

Le train

Restant un mois au Japon et voulant visiter de nombreuses villes nous avons opté pour le JR PASS, un billet de train fonctionnant entre une et trois semaines et qui permet de prendre les trains de la compagnie JR de façon illimitée (il existe plusieurs compagnies qui gèrent le réseau ferroviaire japonais).

Le large réseau JR relie les grandes villes entre elles et marche également sur certains trains et métros au sein des métropoles comme à Osaka ou Tokyo, où le JR pass fonction pour tous les trains JR.

Une fois arrivé au Japon, il faut se rendre à une borne JR à l’aéroport (souvent près des transports en commun en quittant l’aéroport) ou dans les grandes gares où il y a une ligne JR. Il suffit ensuite d’échanger le bon que vous aurez au préalable reçu chez vous après avoir commandé le pass, contre un petit carnet et donner la date où l’on souhaite l’activer (l’activer à partir du moment où vous l’utiliserez pour la première fois) Ensuite, réservez vos trains directement en gare. Certains trains ne nécessitent pas de resa comme par exemple OSAKA-KOBE mais d’autre si, vous ne paierez rien mais on vous donnera un billet pour que vous soignez sûr d’avoir un siège comme le train HIMEJI-HIROSHIMA. Vous pouvez réservez vos billets de train dans n’importe quelle ville même si ce n’est pas la ville de départ. Souvent à l’aéroport s’il y a trop de monde on vous échange votre pass JR bien entendu, mais on vous dit d’aller en gare pour réserver vos trains.

À chaque fois que vous devez passer les tourniquets pour entrer ou sortir d’une station, présentez votre JR pass au contrôleur (sur la gauche en général) Il y a toujours quelqu’un, et il vous laissera passer, d’ailleurs ce doit être impossible de froder au Japon car ils regardent tout le monde à chaque fois et si quelqu’un passe les tourniquets sans valider un bruit strident retenti.

Souvent une même ligne JR, est divisée en trois :

  • locale : elle dessert toutes les gares de la ligne
  • express : elle n’en dessert que certaines
  • express + nom de la ligne ou autre nom : elle dessert très peu de gare.

Donc faites attention ne vous précipitez pas dans un train regardez bien avant où le train s’arrête pour être sûr qu’il desert l’arrêt où vous souhaitez aller.

Pour repérer les horaires de trains et afin de mieux vous faire comprendre au guichet lorsque vous souhaitez réserver vos billets, vous pouvez checker les horaires des lignes et savoir si un changement est nécessaire grâce au site internet hyperdia.com Il est impossible de réserver par son biais, mais il nous a bien été utile.

Pour en savoir plus

Bus et tram

Une règle s’applique toujours dans les bus et tramways au Japon : On monte toujours à l’arrière et on descend toujours à l’avant.

En général on paie en descendant du bus ou du tramway dans une petite machine près du conducteur, qui ne rend pas toujours la monnaie, donc il faut penser à faire l’appoint, même s’il est parfois possible de faire du change dans le bus près du conducteur dans une autre machine (Avec des billets de 1000 maximum)

Il existe également parfois une petite machine à l’arrière du bus, où on prend un numéro qui marque l’arrêt auquel on monte et on le présente au conducteur pour savoir ce qu’on paie en descendant.

Où manger

Une chose qui nous a frappé au Japon, ce sont les vitrines des restaurants qui sont toujours pleine de nourriture en plastique, représentant ce que le restaurant sert. Plutôt facile pour se repérer quand on est étranger…

Si vous souhaitez faire de petites courses :

  • Les magasins Lawson, qu’on trouve partout au Japon, proposent des prix très abordables.
  • Vous trouverez également la chaîne Fresco, plus chère mais qui donne un choix plus conséquent
  • Et enfin 7 eleven ou encore Family Mart, des dépanneurs qu’on trouve à chaque coin de rue.

Sinon on vous conseille :

  • Coco Ichibanya : Une chaîne de restaurants spécialisés dans le curry. Très bon marcher (700-900Y pour une assiette bien remplie)

Il y a aussi certaines spécialités qu’on a beaucoup aimé

  • Kokonomi : Sorte de crêpe à base de noodles, qui vient d’Hiroshima mais que l’on trouve partout.
  • Momiji : Une spécialité de l’île de Miyajima, mais qu’on peut retrouver un peu partout au Japon. Il s’agit d’un petit gâteau en forme de feuille d’érable qu’on fourre de différent parfum.
  • Tai yaki : Gâteau en forme de poisson fourré à la patate ou à l’haricot rouge sucré. Un délice !
  • Une fondue de viande : Les japonais sont fous de viande, beaucoup de restaurants ne servent quasiment que ça, avec une pointe d’originalité, car c’est vous même qui la cuisait, souvent sur des braises installées à même la table. C’est un repas plutôt conviviale qui nous a bien plu, bien que la viande reste assez chère dans ce pays
  • Une omelette : Et oui, sachez qu’on en trouve partout au Japon. Plutôt servie nature mais arrosée de sauce, l’omelette fait partie du quotidien des japonais et pas que pour le petit dej.
  • Viande de Kobe : Voilà un label qui coûte cher et qui ne correspond qu’aux bœufs élevés d’une certaine manière à Kobe. Vous pouvez bien entendu en manger dans des restaurants ailleurs, mais si vous avez l’occasion de faire un tour à Kobe c’est tout de même plus sympa ! Il va falloir par contre mettre la main au portefeuille. Si vous voulez une pièce de viande conséquente et de pure qualité il faut compter au moins 200€ !
  • Des boulangeries françaises : Vous en trouverez un peu partout. On y sert souvent des viennoiseries revisitées version japonaise, mais c’était tout de même agréable de parfois manger une baguette ou une quiche sur le pouce.

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à mieux apprivoiser l’organisation de votre séjour. Même si l’anglais n’est pas présent partout, c’est aussi ce qui fait le charme du pays, le dépaysement qu’on souhaite tous ressentir quand on part à l’autre bout du monde. C’est un pays qui nous a beaucoup plus et où on est sûr de revenir très prochainement !

Publié par

Soon The Road

Soon the road c’est une histoire d’amour, celle d’Océane et Souhel, deux fous de voyage qui se sont bien trouvés. Nous partageons avec toi nos récits de voyage, nos astuces et nos coups de coeur, dans l’espoir de pouvoir t’aider à préparer tes futurs aventures et de te faire un peu voyager à travers les nôtres.

6 réponses sur « Préparer son voyage au Japon »

  1. Article très complet avec de belles photos 🙂 !
    J’y suis allée avec mon chéri il y a deux ans et on a adoré ! On compte même y retourner l’été prochain. Pour l’anglais, c’est sur que c’est pas facile d’en trouver qui parle anglais, mais je trouve qu’on arrive très facilement à se faire comprendre d’autant plus que les Japonais font tout pour aider même s’ils ne comprennent pas !
    Je garde les adresses en tête et les spécialités que vous avez goûtées pour mon prochain voyage 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s