Kuala Lumpur – Travel guide

Kuala Lumpur, un nom qui résonne dans nos mémoires… C’est l’aéroport qu’on a le plus traversé pendant notre tour du monde et à raison, il s’agit d’un formidable hub aérien. Au delà d’un simple transit, nous avons bien entendu profité de nos passages pour visiter la capitale de la Malaisie. Sur la totalité de ces passages, nous avons à deux reprises eu le temps d’explorer la ville. La première fois en quatre jours, la deuxième fois en 24h.

Pourquoi visiter Kuala Lumpur

Au delà d’être ce profitable transit aérien, Kuala Lumpur représentait pour nous une destination tout à fait exotique, un nom qu’on avait souvent entendu, qui nous paraissait loin, sans l’avoir jamais vraiment envisagé.

Au final en préparant notre voyage, on s’est vite rendus compte que de passer par cette ville afin de faire le pont entre l’Asie et l’Océanie était un bon moyen de nous faire faire des économies. Car oui, étant un hub aérien, les billets pour aller et partir de Kuala Lumpur font faire très souvent de grosses économies !

Au delà de ça, Kuala Lumpur c’est un mélange de ce qu’on trouve un peu partout en Asie

  • des quartiers dépaysants
  • des logements très bon marché
  • un climat tropical
  • un côté moderne et luxueux
  • une cuisine typique asiatique

Alors pourquoi ne pas tenter l’aventure ?

Kuala Lumpur

Quand aller à Kuala Lumpur

Tout comme son homologue Singapourien, il n’y a pas vraiment de moment idéal pour visiter Kuala Lumpur. La ville connait un climat tropical, il y fait donc chaud et humide toute l’année. Cependant, d’après nos recherches les précipitations sont plus présentes de novembre à janvier. Nous avons visité la ville en décembre et en mai, nous n’avons pas vraiment vu de différence…

Comment se déplacer

Comme expliqué précédemment, nous sommes à quatre reprises passés par Kuala Lumpur pendant notre Tour du monde. Tous ces aller-retour nous ont permis de tester les différents modes de transport qu’offre la ville.

Aéroport

Il existe trois aéroports à Kuala Lumpur

  • Le KLIA1 – Kuala Lumpur International Airport. Situé à 70 km du centre ville, c’est l’aéroport principal du pays.
  • Le KLIA2 – Relié par le train Klia Transit au KLIA 1, il est facile d’accès et c’est sans doute l’aéroport qu’on a le plus utilisé. On a un peu l’impression qu’il s’agit plus d’un terminal de KLIA 1 qu’autre chose. On vous conseille d’arriver toujours à l’avance, car personnellement ça nous est arrivé d’arriver à KLIA 1 alors que notre avion décollé de KLIA2. Bien entendu le transfère entre les deux se fait rapidement donc pas de panique, mais ne l’ayant appris qu’en arrivant à l’aéroport… Il vaut mieux être préparé à cette éventualité.

Afin de quitter ou d’arriver à l’aéroport au plus vite nous vous conseillons le KLIA Ekspress, un train direct entre l’aéroport KLIA1 et KL sentral (gare de KL) qui vous permettra de rejoindre le centre en 30min pour 55RM (12€) ou 100RM aller-retour.

Si vous avez le temps ou que votre hébergement est excentré par rapport au métro, nous vous recommandons d’emprunter un Grab. La dite application au même titre qu’Uber, vous permet de reserver un taxi. En arrivant vous verrez d’ailleurs des publicités un peu partout. Il faudra cependant compter 1h/1h30 de route pour environ 100RM, selon la distance exacte parcourue.

 

Bon à savoir : Si vous ne visitez Kuala Lumpur que pour quelques heures et ne souhaitez pas vous encombrer de vos bagages, sachez qu’il y a de nombreux déposes bagages dans l’aéroport au départ ou mais également dans le hall des arrivées.
  • Le LCCT – Low Cost Career Terminal. Cet aéroport destiné uniquement à Air Asia et donc au vol low cost est situé à 10km de KLIA. Nous n’y avons jamais mis les pieds, bien qu’ayant emprunté à plusieurs reprise Air Asia depuis KLIA2.
Il est possible de le rejoindre depuis KL Sentral en navette (bus) ou en taxi Grab.

Transport en ville

Métro : Il existe plusieurs lignes de métro à Kuala Lumpur. Honnêtement, nous ne l’avons pas beaucoup utilisé préférant marcher à pieds ou utiliser Grab, les prix étant très attractifs.
Le prix du métro varie selon la distance par exemple Kl Sentral-KLCC : 2,40RM
Bon à savoir : Pour le métro pensez à retirer de l’argent, car il est possible de payer en carte seulement à partir d’un certain montant. Sachez aussi que votre ticket de métro est un jeton rond, original !
Grab : On a utilisé et re-utilisé cette appli durant tout notre séjour en Asie ! Et nous avons trouvé qu’à Kuala Lumpur les chauffeurs étaient particulièrement agréables. Il existe même des Grab scooter si vous voyager en solo, qui sont encore plus économique.

Hébergement

Concrètement Kuala Lumpur propose des logements au rapport qualité/prix vraiment intéressant. Vous pouvez pour 30€/nuit avoir un logement haut de gamme, dans une jolie résidence, avec piscine et vue sur les Tours Petronas ! Nous avons largement préféré misé sur un tel logement, proposé par Airbnb, que sur un hôtel étoilé qui reste cher en Asie.

Vous avez été nombreux sur Instagram à nous demander le lien vers notre logement. Nous y avons été très bien reçu. Notre immeuble a lui seul comptait deux piscines, dont une donnant sur les Tour Petronas. La chambre lumineuse offrait une grande salle de bain et une machine à laver, qui nous a bien été serviable. N’hésitez pas à partager en commentaire vos propres trouvailles ! 🙂

Que faire

Les Tours Petronas

Emblèmes de Kuala Lumpur, les tours jumelles culminent à 452 mètres de hauteur, rien que ça ! Il est tout à fait possible d’en profiter depuis le parc, qui s’étend au pieds des tours de 88 étages, mais on peut également les visiter. Elles abritent en effet au delà de bureaux, des boutiques, une salle de concert, ou encore un centre multimédia. Reliées par le skybridge qui se situe à 170 mètres au-dessus du sol, une vue imprenable attend celui qui déboursera la modique somme de 85/35 RM afin pouvoir atteindre le premier palier du skybridge, puis le top. Seuls 1400 billets sont vendus chaque jour, il faut donc s’y rendre tôt afin d’être certain d’en obtenir.
Prix : Adulte/Enfant 85/35 RM

KLCC

Le célèbre centre commercial qui jouxte les Tours Petronas représente le parallèle qui existe dans cette ville et même dans toute l’Asie, des boutiques de luxe implantées dans un pays en développement. Tout comme à Bangkok, un tel endroit nous a fait un drôle d’effet… En tout cas, si vous êtes incommodé par la chaleur tropical de la ville, vous pouvez toujours vous y rafraichir ou vous adonner à une séance shopping.

KLCC Park

Afin d’admirer les Tours Petronas, un joli parc a été construit aux pieds des tours jumelles. vous pourrez les prendre en photo sous toutes leurs coutures. Des fontaines ont également été installées pour le plus grand plaisir des enfants, qui s’amusent dedans lors des vagues de grandes chaleurs.
Le parc abrite également de grandes fontaine juste devant le centre commercial KLCC, où à lieu un spectacle de son et lumière, tous les soirs à partir de 20h.

Batu cave

A environ 10km de Kuala Lumpur, les grottes de Batu, sont un ensemble de sanctuaires hindous. C’est un lieu de pèlerinage important, le plus grand en dehors de l’Inde. Il est très intéressant d’y voir les pèlerins monter et redescendre les 250 marches du grand escalier, rendu célèbre sur les réseaux sociaux depuis qu’il a été peint en 2018. Une fois grimpé l’escalier, gardé par la statue de 42 mètres de haut du dieu Muruganvous, vous découvrirez des sanctuaires directement sculptés dans la roche, dont le plus célèbre, le sanctuaire cathédrale.
Pour vous y rendre
  • Prendre le KTM Komuter vers Batu Caves pour environ 20min depuis la station KL Sentral.
  • Nous voulions y être au levé du soleil, c’est à dire à l’ouverture des sanctuaires et avons donc pris un taxi.
Dans tous les cas, sachez que les escaliers sont accessibles à tout moment, ils ne sont pas gardé par une barrière, vous pouvez vous y rendre même lorsque les sanctuaires sont fermés.
N’oubliez pas d’avoir les jambes couvertes, vous devrez sinon louer des jupes à nouer.

 

View this post on Instagram

🇫🇷 Les Batu Caves sont d’énormes grottes emplies de temples ! Une véritable prouesse humaine ! Mais la plus grande force de ce lieu, ce sont des pèlerins qui s’y rendent, montent et descendent plusieurs fois (au moins une dizaine) les 272 marches avant de se rendre aux temples ! —- 🇬🇧 The Batu Caves are huge caves filled with temples! A real human feat! But the greatest strength of this place, they are pilgrims who go there, go up and down several times (at least ten times) the 272 steps before going to the temples! —- —- #batucaves #ladiesgoneglobal #wearetravelgirls #backpacker #womentravel #womenwhoexplore #malaysia #kualalumpur #colorful #beautifulasia #discoverkualalumpur #voyaged #beautifulplace

A post shared by Océane & Souhel 🇫🇷 (@soontheroad) on

Little India

Ce quartier culturel de Kuala Lumpur qui regroupe de jolies maisons colorées, nous a un peu déçus. Premièrement on a sûrement mangé dans un des pires restaurants indiens qu’on a testé, deuxièmement on a trouvé le quartier assez petit…

China Town

Comme à Paris, Londres ou New York, Kuala Lumpur dispose de son propre quartier chinois. Le Central Market est la place centrale du quartier, un marché aux puces en plein air ou se négocie tout ce qu’on peut trouver dans un tel quartier ! On a apprécié ce lieu et les petites rues commerçantes autour.

Jalan Bukit Bitang

Cette rue commerçante regroupe des boutiques, mais aussi des centres commerciaux, restaurants… C’est une des rues les plus connues de Kuala Lumpur ! Tout près d’ici, on trouve également Jalan alor, une rue où règne un joyeux bordel qui regroupe restaurants, marchés…

La mosquée Masjid Jamek

Cette magnifique mosquée construite en 1909, est la plus ancienne du pays et elle est restée la mosquée principale de la ville jusqu’à la construction de la mosquée Masjid Negara en 1965. Masjid Jamek est un véritable havre de paix, encadrée de palmier, de pelouse et de calme qui contraste avec les immeubles modernes et de l’agitation urbaine des alentours.

Sultan Abdul Samad Building

Ce magnifique bâtiment, qui abritait auparavant la cour suprême de Malaisie est aujourd’hui habitait par les bureaux du ministère de l’Information, des Communications et de la Culture de Malaisie. Le quartier autour est tout aussi agréable, on a beaucoup aimé s’y balader.

Où et quoi manger


Le Dôme

Face aux fontaines des Tours Petronas, le restau Le Dôme est une bonne alternative, si on ne veut pas débourser trop d’argent. Une s’agit d’une chaine qu’on a découvert en Australie. On y mange pizza, milk shake et autre poisson fris…

Madam Kwan’s

Chaîne de restaurant malais, on a découvert l’un de ces restaurants au centre commerciale KLCC. Souhel a particulièrement apprécié le plat typique qu’on y sert le Nasi Lemak, un plat à base de riz à la crème de noix de coco et au sambal. 

 

Sky bar Hotel Traders

Tout près des tours Petronas, ce rooftop est situé au 33ème étage du Traders Hotel KL. Si vous cherchez une ambiance festive et des cocktails à gogo, vous tombez bien ! L’endroit se transforme en une boîte de nuit pendant la soirée et offre une magnifique vue sur la ville.

Bon à savoir

  • La Malaisie est un pays musulman, vous verrez parfois certains panneaux à Kuala Lumpur, notamment aux alentours du Sultan Abdul Samad Building, qui demandent aux couples de ne pas s’embrasser en public… Cependant, il n’existe pas de restriction sur les vêtements et vous pouvez vous habiller comme vous le souhaitez.
  • Contrairement à d’autres grandes villes asiatique comme Hanoi, Pékin ou Bangkok, Kuala Lumpur n’est pas prise d’assaut par les scooters. Nous avons vraiment eu le sentiment qu’il y en avait beaucoup moins.
On ne traverserait pas la moitié du monde pour ne visiter que Kuala Lumpur, mais c’est une ville très intéressante et un stop de 3 ou 4 jours par celle-ci est très plaisant. La ville est à la fois dépaysante et similaire à d’autres grandes capitales. On vous conseille d’y faire un arrêt si vous passez par l’Asie, sans oublier qu’un arrêt par Kuala Lumpur afin d’aller plus loin, comme en Océanie vous fera faire de grandes économies !

 

Publié par

Soon The Road

Soon the road c’est une histoire d’amour, celle d’Océane et Souhel, deux fous de voyage qui se sont bien trouvés. Nous partageons avec toi nos récits de voyage, nos astuces et nos coups de coeur, dans l’espoir de pouvoir t’aider à préparer tes futurs aventures et de te faire un peu voyager à travers les nôtres.