Faire un tour du monde en couple

Être 24h/24h avec notre cher(e) et tendre. Dit comme ça, ça peut sonner comme dans un rêve, mais il ne faut pas se leurrer, ça ne l’est pas toujours. 24h/24h ensemble pendant un tour du monde, cela signifie partager tous les souvenirs, les meilleurs moments, mais aussi les moments qui ne sont pas toujours censés se partager… Alors comment survivre à ça ? Ou plutôt comment votre couple peut-il y survivre ? On vous rassure tout de suite, nous n’avons jamais entendu parler d’un couple qui se soit séparé après avoir vécu ensemble une telle aventure. Mais pour être certain que cela ne vous arrive pas, suivez le guide !

Ne pas imposer à l’autre son rêve

C’est le tout premier conseil que l’on vous donne et c’est pour nous le plus important ! Faire un tour du monde, c’est votre rêve ? Mais ça n’est peut-être pas celui de votre partenaire. Et s’il n’y a qu’une seule chose qu’on devrait vous conseiller, c’est surtout de ne pas lui imposer ce choix. Ok, ça parait logique dit comme ça, mais on préfère le dire, histoire d’être sûr que ça soit bien clair. Les phrases « Si tu ne pars pas avec moi, c’est que tu ne m’aimes pas vraiment » ou « Je pensais que tu m’aimais » sont à bannir catégoriquement.

Ça n’est pas son truc

Même si pour vous, partir faire un tour du monde, semble logique, ça ne l’est pas forcément pour les autres, même pour l’amour du votre vie ! Il (elle) a beau vous aimez, quitter son travail, son logement, ses ami(e)s, sa famille, pendant plusieurs mois voir plusieurs années, ça peut être inenvisageable pour quelqu’un qui ne rêve pas de voyage et d’aventure. Alors oui, on vous l’accorde, pour nous amoureux du voyage, ça peut paraître bizarre, que tout le monde n’est pas le même rêve que nous… Mais il faut être plus tolérant que ça et admettre que chacun a sa vie, ses priorités, ses rêves, que l’on peut même changer d’avis. Après tout, vous n’en voulez pas à vos amis de ne pas avoir ce rêve, alors pourquoi en vouloir à son partenaire ? Ok ça n’est pas tout à fait la même chose, mais lui demander un trop gros sacrifice, celui d’abandonner toute sa vie pour vous, peut avoir pour conséquence de recevoir un retour de bâton très violent en pleine figure… et même vous gâcher votre rêve. Imaginez que votre compagnie(e)on accepte finalement de partir, et qu’il déteste car son confort ou ses proches lui manque. Imaginez qu’il ou elle se plaigne en permanence, que les disputes soient les seuls souvenirs que vous ayez d’un endroit… Qu’il ou elle vous gâche votre plus grand rêve, vos mois d’économie… Vos mieux partir seul(e) que mal accompagné(e)…

Il (elle) l’a déjà fait

Et attention, ça n’est pas parce que votre amoureu(se)x adore camper, a déjà voyagé plusieurs mois, voir a déjà fait un tour du monde, qu’il (elle) est obligé(e) de le refaire avec vous. Vous ne pouvez pas en vouloir à cette personne d’avoir déjà vécu avant de vous connaître. De la même façon, aimer l’aventure ne veut pas dire qu’on est prêt à tout abandonner pendant plusieurs mois, faire un tour du monde, c’est loin d’être comme partir en vacances, sauf que ça dur plus longtemps, et même si on a un budget plus que confortable… Croyez-nous sur parole !

À l’inverse

Entendre ou prononcer la phrase, « Si tu pars, je te quitte » c’est vraiment horrible et injuste ! Alors si votre cher(e) et tendre souhaite partir et pas vous, ne lui en voulez pas ! Comme dit précédemment, ça n’est peut-être pas votre cas, mais si vous empêchez votre compagn(e)on de réaliser son rêve, vous le(a) priverez d’une magnifique aventure et HONTE À VOUS ! Vous avez peut être peur que cette personne change, qu’elle ne revienne pas, qu’elle vous trompe… Mais si vous n’avez pas confiance en cette personne pourquoi êtes vous avec elle ? C’est la question que vous devriez vous poser.

Dans tous les cas, ne vous privez pas ! Si vous souhaitez partir, mais que votre cher(e) et tendre ne le souhaite pas, partez ou vous le regretterez un jour ou l’autre. Comme l’a dit Jean Cocteau, « Dans la vie, on ne regrette que ce qu’on a pas fait ! » Et si vous avez peur de partir seul(e) commencez peut être par un voyage d’un mois et vous verrez bien…

Une fois en tour du monde

Une chose à comprendre avant de partir, est qu’un tour du monde ne s’envisage pas du tout comme des vacances, et pour cause, c’est vraiment la vision qu’on en avait avant le grand départ. Et bien qu’on l’ai entendu à de nombreuses reprises, on y a pas vraiment cru avant de le vivre. Bon on vous rassure, on était pas totalement dans le dénis, mais c’est important de comprendre qu’être 3 semaines ensemble, ça n’est pas la même chose que partir pour un an… On ne connait que rarement des galères, quand on est en vacances pendant 3 semaines et au pire, on a une paye à la fin du mois… Là c’est une toute autre histoire 

Être parfois seul

Ça paraît peut être bizarre à dire, mais l’être humain a parfois le besoin de se retrouver seul, et oui ! On ne sait pas pour vous, mais nous on a chacun besoin d’avoir nos moments tranquilles  enfin surtout moi… Souhel ressent moins ce besoin, allez savoir pourquoi. Bref, que vous le ressentiez ou que votre compagn(e)on le ressente, il faut respecter cette envie !

Prendre du temps pour soi

Si comme moi, vous avez ce besoin, vous ne le ressentirai pas au début, mais au bout de quelques semaines, la solitude vous manquera et cela que vous viviez à la base ou non avec votre amoureu(se)x. Il faut alors faire comprendre à son ou sa partenaire, qu’on a besoin d’un temps calme juste pour soi. Dites lui bien sûr dès le début et n’attendais pas de lui hurler dessus pendant une dispute. Vous pouvez avoir envie de faire un jogging seul, prendre un bain et en profitez pour vous faire une beauté ou avoir seulement envie de regarder un film tout(e) seul(e), bref faites le si vous en sentez l’envie, car cette trop grosse frustration finira par peser sur votre couple et vous pourrez en vouloir à votre cher(e) et tendre sans qu’il ou elle comprenne pourquoi.

Ne pas juger l’autre trop sévèrement

À l’inverse, si c’est votre compagn(e)on qui en fait la demande, ne soyez pas vexé. Après tout vous ne faites pas toujours tout ensemble, il ou elle va bien parfois au ciné, restaurant, en boite ou fait une sortie sans vous et vous trouvez ça tout à fait normal, alors pourquoi lui en vouloir s’il ou elle fait la même chose pendant ces mois de voyage ? C’est très sein. Certains couples se séparent même pendant quelques semaines, pendant un tour du monde pour voyager chacun de leur côté. Ça peut être l’occasion de voyager seul pour la première fois, de retrouver des amis, de la famille ou de visiter chacun un endroit, que l’autre n’a pas envie de visiter.

Gérer les disputes

Vous vous disputez souvent d’habitude ou peut-être jamais ? Cela risque de changer pendant ce voyage. Oui, vous allez vivre des choses merveilleuses, mais vous serez ensemble quasiment 24h/24h donc bien sûr cela risque de décupler les disputes et c’est logique. Ajoutez à ça, que vous aurez sûrement moins de confort que d’habitude, vous allez peut-être avoir peur, parfois vos proches vous manqueront…

Apprendre à relativiser

Ça n’est pas parce que vous vous disputez plus, que vous n’êtes pas fait pour être ensemble. Vous n’êtes tout simplement pas fait pour être 24h/24h ensemble, mais qui l’est ? Surtout qu’en tour du monde vous faites presque tout ensemble. Vous mangez ensemble tous vos repas, vous faites des activités ensembles, vous prenez des risques ensemble, vous dormez ensemble tous les soirs… On ne sait pas pour vous, mais de notre côté, nos ami(e)s ont été hyper impressionnés qu’on est vécu ensemble pendant 1 an à travers le monde et qu’on en soit revenus indemnes. La vie d’un couple au quotidien est déjà compliquée, et ne croyez pas qu’elle le sera moins si vous faites un tour du monde. En pus de ça, le glamour peut souvent s’éclipser… On ne dit pas qu’il doit être toujours absent, on a fait du mieux que l’on pouvait. Mais si vous n’avez jamais lâché des flatulences devant l’être aimé, attendez vous à ce qu’il découvre une nouvelle facette de vous !

Tourner sa langue 7 fois dans la bouche

« Je rentre, j’en ai marre », cette phrase vous la direz peut-être. Personnellement, on ne se souvient pas de l’avoir dit, nous c’était plutôt  » Bah rentres ! ». Ça nous fait bien rire aujourd’hui, mais oui on a eu de grosses disputes pendant ce voyage. Et le problème c’est que tes ami(e)s ne sont pas forcément dispo pour en parler sur le moment, et cela, souvent à cause du décalage horaire, et vous ne pourrez pas toujours fuir ou aller faire un tour pour oublier… Vous vous disputerez, c’est indéniable, sûrement plus même, mais une fois encore cela ne veut pas dire que cette aventure est une catastrophe et qu’elle vous ouvre les yeux, sur le fait que vous n’êtes pas fait l’un pour l’autre. Elle prouve simplement que l’être humain ne peut pas être collé à une autre personne tout le temps, ce qui est normal. Donc comme dans la vie de tous les jours, quand vous vous disputez prenez un temps pour chacun, l’un peut prendre une douche et parfois sortir (sans faire flipper l’autre, à ne rentrer que 5h plus tard…) Mais rappelez-vous toujours que vous êtes ensemble dans la même galère (aventure) et que vous partagez le rêve des millions d’autres.

Voir d’autres personnes

Afin de rythmer la monotonie, même ci on vous l’assure, un tour du monde est loin d’être monotone… Pourquoi ne pas proposer à des amis de vous rejoindre. On vous conseille avant, d’être certain que l’un comme l’autre vous vous entendrez avec eux, surtout si vous passez plusieurs semaines ensemble. Même chose pour ce qui est de la famille, et de toujours garder pour vous des moments intimes et de ne pas vous sentir trop envahis.

Le côté positif dans tout ça ?

Bah oui, parce qu’avec tous ces paragraphes, on dirait que votre voyage est voué à la catastrophe, alors que c’est loin d’être le cas ! Oui promis !

Des tonnes de souvenirs

Ce qu’on a le plus aimé dans cette aventure, ce sont tous ces souvenirs, qu’on ne se lasse pas de ressasser… C’est le problème, on l’imagine, de partir seul, tu ne peux pas soûler tes proches avec ton voyage pendant trop longtemps, bah oui au bout d’un moment, tu dois soûler tout le monde… Là, on peut en parler des heures, regarder nos photos et tout partager à nouveau… Une musique, une saveur, un bruit, et on repart dans nos souvenirs. On a donc ajouté une nouvelle bulle d’intimité à notre relation, que personne d’autre ne peut comprendre.

Changer, mais ensemble

Un tel voyage, même vécu ensemble, peut nous changer évidemment de façon différente. Mais on créait aussi des changements ensemble. Personnellement, nous avons appris à profiter pleinement de voyage beaucoup plus roots ! On avait l’habitude de toujours voyager dans des hôtels chers et de dépenser des fortunes en vacances, on n’aurait pas pris le risque d’avoir un budget réduit… Aujourd’hui, on sait très bien qu’on peut diviser par deux ou trois le budget qu’on mettait d’habitude dans nos voyages et les aimer tout autant. Si l’un de nous deux, avait vécu seul cette expérience et avait assuré à l’autre que ce serait tout aussi bien en dépensant moins, on aurait eu ce petit doute, mais maintenant qu’on l’a vécu ensemble on est certains ! Par exemple, on préfère partir en vacances 3 semaines à Hawaï avec un budget de 4000€ à deux, que d’aller à Bali avec ce même budget. Avant, cela nous aurait semblé impossible, car Hawaï coûte extrêmement cher et notre premier voyage là-bas, nous avait coûté le double, voir le triple, mais après avoir apprécié cet archipel avec un budget beaucoup plus réduit, on s’est rendu compte que cet endroit nous plaisait tout autant, de même pour l’Australie ou la Nouvelle Zélande.

Revivre un jour cette expérience

Notre tour du monde n’a pas été parfait, il y a bien sûr des choses qu’avec le recul, on changerait, mais pour rien au monde, on ne voudrait ne pas avoir vécu cette aventure, bien qu’on l’ai vécu de façon différente. Une chose est certaine, on souhaite en revivre des similaires dans les années à venir et toujours ensemble !

Voyager pendant plusieurs mois permet de se découvrir soi-même, d’être confronté à des choses que l’on ne vivrait peut-être jamais si on n’avait pas sauté le pas. Mais c’est aussi l’occasion d’en découvrir bien plus sur son partenaire. C’est le moment idéal, pour apprendre à se connaître en profondeur et vivre des moments uniques, a jamais graver dans sa mémoire. C’est l’opportunité parfaite pour imaginer son futur, savoir ce qu’on veut vraiment et ce qui est le plus important. On souhaite à tout le monde de vivre une aventure aussi enrichissante au moins une fois dans sa vie !

Publié par

Soon The Road

Soon the road c’est une histoire d’amour, celle d’Océane et Souhel, deux fous de voyage qui se sont bien trouvés. Nous partageons avec toi nos récits de voyage, nos astuces et nos coups de coeur, dans l’espoir de pouvoir t’aider à préparer tes futurs aventures et de te faire un peu voyager à travers les nôtres.

Une réflexion au sujet de « Faire un tour du monde en couple »

  1. Hello ! Je découvre ton blog avec ce joli article. J’ai rencontré mon chéri à l’étranger lors d’un séjour de 6 mois au Canada, il a décidé de me suivre à mon retour en France et on est tout les deux passionnés par le voyage. J’espère avoir l’occasion un jour de faire un tour du monde à ses côtés, et de mettre tes conseils en application ! Passe une belle journée ! 🙂

    J'aime

Répondre à Nuancia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s