S'améliorer en photo

S’améliorer en photographie

Avant toute chose, sachez que nous ne sommes pas des professionnels loin de là. Nous avons appris et continuons à apprendre en autodidacte ce qui touche à la photographie, à force de recherches, de lectures, de tutos… Nous souhaitons vous partager ici de petites choses simples, bien qu’elles puissent prendre du temps, qui nous ont permis d’améliorer nos photos, en appréhendant la base des réglages qu’offre un appareil photo numérique.

Petite aparté, ne croyez pas qu’il faut absolument un appareil à 1000€ pour faire de belles photos, nous avons payé le notre 400€ et nous en servons depuis 5 ans. Nous avons mis du temps avant de toucher aux réglages, pourtant cela à considérablement changé nos photos.

Le mode automatique

Que vous utilisiez un bridge ou un reflex, la première chose à faire est d’oublier le mode automatique. Car oui, le mode automatique permet de corriger certains aspects, comme de mesurer la lumière… Mais ce mode est loin de proposer la version la plus parfaite de votre photographie. Vous pouvez toujours retoucher votre photo, mais certains aspects ne peuvent être modifiés et ce ne serait pas mal d’avoir une photo « presque parfaite » du premier coup non ?

La balance des blancs

Ce principe de la balance des blancs, représente en fait la couleur de la photo. Il ne vous est jamais arrivé d’avoir une photo trop jaunie ou bleutée ? Et bien c’est qu’il aurait fallut mieux régler la balance des blancs.

Pour ça, rien de plus simple, il suffit de régler les Kelvins, l’unité de base mesurant la température thermodynamique qu’on utilise en photographie. Sur votre appareil, les Kelvins vont généralement de 3000K à 7000K et vont donc du froid au chaud. Le but du réglage des Kelvins est d’obtenir une photo blanche, donc ni trop chaude, ni trop froide. Suivant la couleur de votre plan, par exemple une photo d’intérieur, avec une lumière trop jaune, vous devez régler les Kelvins, afin de blanchir au maximum la couleur de votre photo.

Généralement, vous trouverez sur votre appareil directement une touche WB (white balance) ou dans le menu général de prise de vue, qui vous permettra de faire ce réglage.

- Une image chaude aura une mesure en Kelvin plus élevée
- Une image froide aura une mesure en Kelvin moins élevée
Balance des blancs

Les ISO 

Contrairement à la balance des blancs, le réglage des ISO est difficilement rattrapable avec la retouche, voir impossible. Car le terme ISO représente en fait la sensibilité de votre appareil vis à vis de la lumière. Tout le monde s’accorde pour dire, que plus le nombre d’ISO est bas mieux c’est. Le grain de votre photo sera toujours meilleur.

Mais, car il y a forcément un MAIS, puisque les ISO représentent en fait, la sensibilité à la lumière, plus le nombre d’ISO est bas, moins le capteur de votre appareil est sensible à la lumière. Donc il faut que l’endroit que vous preniez en photo soit assez lumineux pour mettre les ISO au plus bas. À l’inverse, afin de photographier une scène sombre, il faudra augmenter le nombre des ISO, afin d’éclaircir une scène.

Mais attention une fois encore à ne pas dégrader votre photo avec des ISO trop élevés. Car si c’est le cas, vous verrez une sorte de voile, qu’on appel bruit, sur votre photographie. Dans ce cas nous vous conseillons de ne pas aller au delà de 800 ISO.

- 100/200 ISO : Scène d'extérieur ensoleillée
- 400 ISO : Scène ombragée
- 800 ISO : Scène d'intérieur peu lumineuse
Sur votre appareil numérique, vous trouverez normalement le réglage des ISO dans le menu général de prise de vue ou directement sur une touche "ISO" de votre appareil.

L’ouverture

Une fois encore il s’agit de lumière. Car l’ouverture agit sur la quantité de lumière, qu’on en laisse ou pas rentrer dans l’appareil, grâce au système du diaphragme. Le principe est d’exposer correctement sa photo  : ni trop clair et donc sur-exposée, ni trop sombre et donc sous-exposée. L’unité de mesure de l’ouverture de l’iris s’exprime en « F« . Et c’est ce F qu’il faut chercher sur votre appareil, afin d’avoir accès au réglage de votre ouverture.

Beaucoup nous demandent comment obtenir le fameux « font flou« , il s’agit en fait de la profondeur de champ. Si vous souhaitez obtenir une profondeur de champ importante, il faut entre autre, avoir une grande ouverture et donc un petit nombre de F. Oui c’est bizarre mais c’est ainsi.

- Grande ouverture = Petit F (F3-F5) Laisse mieux rentrer la lumière = Grande profondeur de champ (font flou)
- Petite ouverture = Grand F (F16-F22) = Ne laisse pas rentrer beaucoup la lumière =  Petite profondeur de champs 




La vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation correspond à la vitesse à laquelle une photo est prise, entre le moment où vous appuyez sur le bouton déclencheur et le moment où la photo est prise. Une fois encore il s’agit d’une question de lumière. Car plus une photo est prise rapidement, moins la lumière à le temps d’entrer dans votre appareil. Au contraire si une photo met du temps à être prise, elle aura plus de temps pour capter la lumière.

  • Grande vitesse : Une photo prise de façon instantanée est plus adaptée à un sujet en mouvement. Par exemple une personne qui court. Sur notre Canon 1300D, la prise la plus rapide correspond à 1/4000. Cependant la prise de photo est si rapide qu’au finale elle risque d’être très sombre. Il faut donc réserver ce réglage à une scène très éclairée.
  • Vitesse moyenne : On peut rapidement descendre à 1/1001/50 pour prendre une photo sans trépied, car la main tremble. Il faut donc stabiliser votre scène. Une vitesse de prise de photo lente est beaucoup moins stable.
  • Vitesse lente : Sur certains appareils, vous avez également un temps de pause : pouvant varier de dizaine de seconde à plus. Ce réglage est réservé aux scènes très sombres, demandant de capter énormément de lumière. Comme la prise des étoiles, par exemple. Pour cela il vous faudra impérativement un trépied, afin que la scène soit stable pendant longtemps.

Voilà, nous avons essayé d’être les plus synthétiques possible. Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à progresser et vous pousserons à sortir du mode automatique. Il n’y a pas de meilleur moyen de s’améliorer qu’en testant, en faisant des erreurs et en se renseignant. N’hésitez pas si vous avez des questions et pour plus d’infos sur notre matériel photo, c’est par ici !

Publié par

Soon The Road

Soon the road c’est une histoire d’amour, celle d’Océane et Souhel, deux fous de voyage qui se sont bien trouvés. Nous partageons avec toi nos récits de voyage, nos astuces et nos coups de coeur, dans l’espoir de pouvoir t’aider à préparer tes futurs aventures et de te faire un peu voyager à travers les nôtres.

2 réflexions au sujet de « S’améliorer en photographie »

Répondre à Lénou Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s